Les utilisations des plantes pour prendre soin de son moral

Une déprime hivernale, un manque de motivation ? Et si vous utilisiez des plantes ? Sous forme de tisanes, d’épices, de gélules ou de pommades, la phytothérapie est bonne pour le moral.

Les plantes au secours des déprimes occasionnelles

En cas de baisse de moral, la médication conventionnelle antidépresseurs est une solution qui peut engendrer des effets indésirables. Par exemple, vous pouvez rencontrer une perturbation digestive ou une baisse de tonus. Si la médication classique reste indispensable contre la dépression profonde, elle n’est pas toujours adaptée au coup de blues passager. Pour lutter contre la déprime occasionnelle, la phytothérapie, ou médecine par les plantes, est souvent mieux tolérée par l’organisme. Certes, certaines plantes peuvent elles aussi occasionner des effets secondaires, mais les conséquences sont ici moindres. Dans ce cas, il suffit bien souvent de remplacer telle plante par telle autre. Les solutions par les plantes sont variées et vous amène zenitude !

goutte fleurs de bach

Les Fleurs de Bach, bonnes pour le moral !

L’homéopathie et sa posologie au compte-gouttes sont une réponse idéale aux humeurs négatives qui rongent ponctuellement l’organisme. Les bonnes Fleurs de Bach pour le sommeil sont souvent conseillées par les homéopathes par exemple. Commercialisées sous différentes quintessences, elles consistent en des plantes savamment sélectionnées, séchées puis infusées dans quelques gouttes d’alcool. Le processus homéopathique de la teinture mère est aujourd’hui très répandu dans le monde. Il consiste en une solution hydroalcoolique obtenue à partir de plantes fraîches. La plante fraîchement recueillie macère dans de l’alcool de 60° à 90° pendant 2 à 3 semaines. La concentration en principes actifs de ces végétaux est alors maximale. Cette teinture très concentrée est généralement consommée par voie orale, à incorporer par exemple à une boisson. Elle peut aussi s’appliquer sous forme de pommade.

Le pouvoir des tisanes

Les infusions sont souvent de bonnes formules pour recouvrer des pensées positives. Chacun connaît les bienfaits du millepertuis, consommé depuis la nuit des temps contre les états dépressifs modérés. Seul bémol, l’association du millepertuis à certains médicaments conventionnels peut entraîner des effets indésirables chez certaines personnes. De nombreuses plantes consommées en tisanes permettent d’éloigner les idées noires. La mélisse par exemple est connue pour apaiser les crampes intestinales suscitées par un déséquilibre émotionnel soudain. Bien des épices permettent de lutter contre les troubles de l’humeur. C’est notamment le cas du curcuma, au pouvoir anti-inflammatoire sur l’ensemble de l’organisme, y compris le cerveau. Commercialisé sous forme de poudre pour relever nos plats, le curcuma est aussi vendu en gélule en pharmacie.

tissane fleurs de bach

La dépression saisonnière a souvent pour origine un déficit en sérotonine, ce fameux neurotransmetteur impliqué dans la régulation de l’humeur. Une carence que certaines graines permettent de combler, grâce à leur forte teneur en éléments de synthèse de la sérotonine.

Both comments and pings are currently closed.